Intervention en séance plénière sur la Biélorussie

Vous avez encore le choix, M. Poutine, mais faites le bon !

Vous pouvez bien sûr arracher un accord d’Union à un Loukachenko aux abois et intégrer ainsi le Belarus à la Russie mais vous ne feriez alors que perdre ce pays comme vous avez perdu l’Ukraine en annexant la Crimée et portant la guerre dans le Donbass.

Ne faites pas cela, Monsieur le Président, ne le faites pas parce que les Bélarusses ne veulent pas rompre avec votre pays et vous tendent la main ; parce que l’Otan n’ambitionne pas de s’élargir grâce à cette crise ; parce tous les pays de l’Union européenne souhaitent un compromis à Minsk et parce que vous vous grandiriez et grandiriez la Russie en devenant faiseur de paix au Belarus.

Par ce geste, M. Poutine vous jetteriez les bases d’une coopération entre l’Union européenne et la Fédération de Russie et changeriez le cours d’une trop longue histoire de défiance et de conflits.

Il est encore temps, M. Poutine, mais ce bon choix, faites-le vite !

Print Friendly, PDF & Email