Intervention en séance plénière sur la « Répression continue à l’encontre de la société civile et des défenseurs des droits de l’homme en Russie: le cas de l’organisation de défense des droits de l’homme Memorial »

Madame la Présidente, mes chers collègues, ce mouvement que M. Poutine veut bâillonner avait été le premier rayon de soleil de la perestroïka. Jamais je n’oublierai les premières réunions organisées par Memorial avec d’anciens détenus du goulag qui se retrouvaient, qui se regardaient, dont les larmes commençaient à couler et qui disaient d’une voix faible: «C’est toi, c’est vraiment toi». Oui, c’étaient eux, les survivants.

Alors pourquoi M. Poutine veut-il bâillonner ce mouvement qui avait été le symbole même d’un retour à la liberté en Russie? Eh bien, tout simplement pour réhabiliter Staline. Et pourquoi veut-il réhabiliter Staline? Mais tout simplement parce que cet homme, qui s’était présenté au monde et aux Russes il y a 20 ans comme l’héritier de Pierre le Grand, devient l’héritier d’Ivan le Terrible.

Print Friendly, PDF & Email

English Deutsch Magyar